Microbladding

Coucou les filles,

J’ai testé pour vous aujourd’hui, pour la toute première fois le microbladding sur Pessac près de Bordeaux. Je mettais pas mal renseignée avant de me lancer concernant les prix, le temps, les étapes et surtout ce qui nous intéresse le plus: le résultat.

J’ai pris rendez-vous avec une dermographe diplomée depuis 6 ans. J’ai regardé au préalable les photos qu’elle avait publié sur Facebook. Et là j’ai été charmé. J’ai décidé de tester cette nouvelle technique car je maquillais mes sourcils pratiquement tous les jours avec un résultat aléatoire en fonction du temps que je leur dédié. C’est le côté pratique qui m’a poussé à le faire. Cependant c’est aussi le prix qui m’a refroidi. On trouve de tout, partant de 100 euros à 400 euros parfois retouche comprise ou non.

Arrivée au rendez-vous, la dermographe a pris le temps de m’expliquer les étapes du microbladding. La technicienne prend des mesures avec une règle spéciale et selon la physionomie, dessine les sourcils. Elle m’a demandé ce que je voulais, ce que je n’aimais pas sur mes sourcils. Son but, ne l’oublions pas, c’est de plaire à la cliente avant tout. Moi j’étais satisfaite du premier coup. Sinon, pas d’inquiétude, dite lui et elle changera son tracé.

La première partie consiste à passer comme des micro petites aiguilles au niveau de l’épiderme et d’y ajouter la teinte voulue. Il faut compter environ 5 minutes par sourcil pour le premier passage. Je ne vous cache pas que pour ma part, cela a été douloureux. Mais ne vous inquiétez pas les filles, notre gestion et sensation de la douleur est très différente. Par exemple, à côté de moi, une autre demoiselle, faisait son microbladding toute calme et à la limite de dormir. Alors je ne suis pas une généralités. Le premier passage est le plus compliqué puisque pour le dernier passage, le technicienne applique de la crème anesthésiante et cela fait vraiment la différence, croyez moi!! Puis elle nettoie la zone, retire l’excédent d’encre. Passe de la vaseline pour calmer un peu l’inflammation qui diminue au bout de 30 minutes.

Les sourcils sont magnifiques, propres et bien dessinés. La couleur est plus foncée les premiers jours, car au cours du 1er mois on perd environ 60% du pigment; d’où l’utilité de faire une retouche un mois après.

Concernant la cicatrisation, ma dermographe m’a conseillé de ne pas y toucher pendant 2 jours (sans eau, ni crème ni maquillage). Au 3ème jour, il faut appliquer de la vaseline à l’aide d’un coton-tige (que l’on peut trouver en grande surface ou en pharmacie) tous les soirs. Des croûtes vont sans doute apparaître mais c’est le processus, n’ayez pas d’inquiétude. Pour celles qui sont addictes au sport, vous pouvez toujours en faire malgré la transpiration tout en mettant un bandeau sur le front pour éviter que la transpiration pénètre trop sur vos sourcils. Je ne regrette pas du tout d’avoir fait le microbladding et en plus de cela je trouve le prix très attractif (150 euros avec retouche un mois après incluse).

Cette dermographe est appliquée, adorable, et douce. Je la recommande les yeux fermés. Je vous mets une photo avant le microbladding et vous ferez un article dans un mois pour voir l’évolution des sourcils.

Hésitez pas à regarder son travail sur son Facebook:  Samia Fikrat

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close